Une association haïtienne

aspag 1

Le 2 novembre 2006, des habitants de Gentillote unissent leurs forces pour améliorer leurs conditions de vie en créant l’ASPAG – Association Solidarité des Paysans et Amis de Gentillote.

Le but de l’association est de construire une école et de développer la zone rurale de Gentillote dans le Sud d'Haïti. Constituée aujourd’hui de plus de 50 membres, l’ASPAG se réunit tous les 1er et 3ème mardis du mois. L’association travaille aussi sous forme de coumbite, les 1er et 3ème jeudis. Le mot coumbite désigne en Haïti une activité où tout le monde se réunit pour faire un travail communautaire: nettoyage ou réparation de route, récolte collective, etc...

Concernant l'école primaire - qui reste son principal objectif - l’ASPAG assure le suivi des travaux, l'entretien des locaux, le fonctionnement de la cantine et prend les décisions relatives à la vie de l'école. Elle salarie l'équipe enseignante.

Ses actions

aspag 2

La mise en place de la cantine a fait apparaître le besoin d'une salle pour prendre les repas et d'un puits. La réflexion a conduit à élargir le projet, passant d'une salle de cantine à une salle communautaire. Cette salle est utilisée pour les réunions de parents d'élèves, les activités festives de l'école, les réunions de formation et de prévention (notamment lors de l'arrivée du choléra à Gentillote en novembre 2012).

Une autre motivation importante de l'ASPAG est le développement local de l'agriculture. L'objectif est double : améliorer les conditions de vie des paysans et dégager des ressources pour le fonctionnement de l'école. Ainsi un élevage de cabris a été expérimenté en 2007-2009 pour dégager un autofinancement. Le principe était de confier aux familles le soin de procéder à l’élevage de l’animal. Ce projet a été interrompu par les bouleversements liés au séisme de janvier 2010.

Vers une coopérative agricole

aspag 3

Depuis 2013, un jardin pédagogique et un jardin communautaire ont été mis en place. Le premier est un outil de formation à la culture maraîchère, le second est cultivé collectivement pour fournir des produits de base pour la cantine (maïs, petit mil,...). En outre, après le passage de l'ouragan Sandy en novembre 2012, l'ASPAG s'est lancée dans l'activité d'achat et vente de grains. Le but est de valoriser la production des agriculteurs de Gentillote, en choisissant plus efficacement le moment de la vente en fonction des cours du marché. Cette réflexion vient de l'extrême vulnérabilité des producteurs aux aléas, notamment climatiques (cyclones, sécheresses...). Elle envisage pour 2014 d'officialiser cette activité en créant une coopérative.

Autres projets

aspag 4

D'autres projets sont en cours de réflexion : l'irrigation des terres pour améliorer le rendement des cultures ou encore l’électrification de la zone pour améliorer la vie quotidienne de la population.

L’ASPAG se mobilise pour améliorer l’état des routes (remblaiement) pour faciliter les déplacements des enfants et des habitants pour se rendre à l’école, des paysans pour amener les denrées au marché et des habitants pour leurs besoins quotidiens.

Depuis sa création l'ASPAG a acquis par ses réalisations une crédibilité aussi bien auprès des habitants que des autorités locales, qui la reconnaissent désormais comme un interlocuteur naturel.