• Autres réalisations soutenues

    presentation 4

    Depuis son démarrage et grâce aux échanges avec les membres de l'ASPAG, Solèy Leve s'efforce de réfléchir à l'aide qu'elle peut apporter. Ainsi, d'autres projets ont été soutenus par notre association.

    Depuis 2010, suite au séisme, une cantine a été mise en place pour soulager les familles. Même si son financement n'est pas toujours facile à trouver, nous parvenons à assurer aux élèves un repas par jour de classe, grâce à l'investissement bénévole de quelques mères d'élèves. Un jardin collectif a commencé à fonctionner à l'automne 2013. Cultivé bénévolement par les parents, il fournit une partie non négligeable des produits de base (maïs, petit mil...).

    Depuis janvier 2011, grâce à l'engagement à nos côtés de partenaires associatifs et de collectivités locales, un puits est disponible et une salle communautaire est construite. Les élèves y prennent leur repas de midi, et elle accueille aussi diverses réunions, manifestations culturelles ou actions de formation. Un espace est prévu pour l'organisation de consultations médicales.

    De plus en plus, l'ASPAG cherche à pérenniser l'école et à participer au développement économique de Gentillote à travers différents projets que nous soutenons : jardin pédagogique, coopérative agricole...

  • Début de concrétisation

    origine 4

    En décembre 2006, le projet démarre localement avec la création de l’ASPAG par des habitants du village. Ils récoltent quelques premiers fonds, très insuffisants malgré une très forte motivation, et reçoivent un terrain de 1000 m² en don.

    En avril 2007, nous nous engageons à leur côté, afin de permettre la construction de l’école et créons l’association « Solèy Leve – Solidarité avec Haïti ». Nos buts sont « la création et le développement d’actions d’aide à la population en Haïti ».

  • L'école de Gentillote, point de départ

    presentation 3

    Solèy Leve – Solidarité avec Haïti est une association créée en avril 2007 pour soutenir des Haïtiens dans la réalisation de leurs projets.

    En coopération avec l'ASPAG - Association de Solidarité avec les Paysans et Amis de Gentillote - une association haïtienne, nous construisons une école dans le village de Gentillote dans le sud du pays. Notre objectif initial était d'ouvrir une nouvelle classe par an pour constituer au final une école comprenant une classe pour chacun des six niveaux de l'école primaire en Haïti.

    Cet objectif a été atteint en 2014, avec la construction de sept salles, l'école accueillant également des enfants de maternelle. Toutefois une réforme du système éducatif engagée par le gouvernement haïtien à l'automne 2014 a prolongé de trois années la durée de la scolarité avant l'obtention du premier diplôme officiel.

    Cette réforme aura inévitablement des conséquences sur les besoins de l'ASPAG.

    Pour l'année scolaire 2014-2015, l'école « Van d'Espwa » (Vent d'Espoir) scolarise près de 300 enfants.

  • Une action s'appuyant sur les besoins exprimés

    Comme mentionné dans ses statuts, Solèy Leve – Solidarité avec Haïti se fixe pour buts la création et le développement d'actions d'aide à la population en Haïti. Le choix d'agir sur le secteur de Gentillote résulte d'une rencontre avec Jean Marc Henry, originaire de ce village et à l'origine de la création de l'ASPAG (Association de Solidarité des Paysans et Amis de Gentillote). Nos activités se concentrent sur le partenariat qui en est issu.

    Solèy Leve vise le développement de la zone de Gentillote en s'appuyant sur l'intelligence et l'expérience des habitants. C'est pourquoi notre collaboration avec l'ASPAG est essentielle. Ensemble, nous définissons les actions à mener sur place. A partir des besoins exprimés par l'ASPAG, la mise en œuvre des projets fait l'objet d'une réflexion commune. Les modalités choisies tendent vers une autonomie croissante des projets réalisés comme le jardin pédagogique ou le jardin collectif.

    Solèy Leve intervient alors pour trouver les financements qui permettront la réalisation de ces projets. Si les ressources propres de Solèy Leve ne suffisent pas, alors nous recherchons des partenariats comme avec les Papiers de l'Espoir ou le Secours Populaire de la Marne. Solèy Leve est parfois l'intermédiaire entre l'ASPAG et ces partenaires.

    Pour rencontrer les membres de l'ASPAG, participer aux discussions, apprécier la situation sur place et assurer le lien avec les partenaires français, des administrateurs se déplacent régulièrement (environ une fois par an) à Gentillote. Ces voyages (pour lesquels chaque participant assume ses propres frais) sont essentiels pour la mise en oeuvre des projets.